Liste taxonomique d’espèces marines et codifications associées

Le rapport documente la liste des vertébrés, invertébrés et plantes marines, ainsi que leur code numérique utilisé dans les bases de données de l’Institut Maurice-Lamontagne, Pêches et Océans Canada. Cette liste a eu comme point de départ la liste d’espèces et de codes numériques STRAP, utilisée dans la région de Terre-Neuve et Labrador dans les années 1980 et appelés codes STRAP. Plusieurs nouveaux codes ont été ajoutés depuis et les deux séries sont suffisamment différentes qu’il est nécessaire de décrire la liste des codes de l’IML. Dernièrement les noms scientifiques ont été revus et standardisés en utilisant les sites de SITI et WORMS.

Le fichier de référence associé au rapport accompagne celui-ci en décrivant la liste des plantes, algues, invertébrés, poissons, oiseaux et mammifères marins utilisée à l'Institut Maurice-Lamontagne. La majorité des taxons qui y sont documentés a un code numérique à 3 ou 4 chiffres, appelé code IML, qui est utilisé pour la saisie de données lors des missions du MPO dans la région du Québec. D'autres systèmes de codes sont aussi inclus. Ainsi, le système de codes utilisé dans les Maritimes est donné parce qu'il est utilisé pour l'échantillonnage commercial et les programmes des Observateurs de la région du Québec. Certains codes des Maritimes n'ont pas d'équivalent dans les codes IML parce que ces taxons n'ont pas encore été répertoriés dans l'estuaire ou le golfe du Saint-Laurent. Les codes OPANO (Organisation des pêcheries de l’Atlantique nord-ouest) et COSTACA (Comité de coordination des statistiques de la côte de l'Atlantique) sont aussi fournis. Ce fichier permet donc la conversion d'un système de codes à un autre. Le fichier montre aussi le code de classification utilisé pour la collection taxonomique de l’IML. Ces codes correspondent à des spécimens types qui démontrent la présence du taxon à un endroit précis dans l’estuaire ou le golfe du Saint-Laurent. Des colonnes pour le phylum, la classe, l’ordre et la famille sont incluses afin de faciliter le tri et les regroupements de taxons. La classification est principalement basée sur WoRMS, mais elle est parfois basée sur ITIS lorsque ça correspond mieux aux guides taxonomiques utilisés au laboratoire. Deux autres feuilles du fichier Excel donnent une liste des codes de détails des proies, pour décrire le stade ontogénique (oeuf, différents stades larvaires, juvénile, adulte), le sexe, ou des parties d'animaux (coquille, carapace, bec, otolithe), et la liste des références consultées pour valider les taxons est incluse dans une autre feuille.

Citation de la source:

Données:

Pêches et Océans Canada. (ANNÉE(s) du jeu de données téléchargé). Liste taxonomique d’espèces marines et codifications associées. Données diffusées sur l'Observatoire global du Saint-Laurent-OGSL. [https://ogsl.ca]. Consulté le [AAAA-MM-JJ].

Rapport:

Utiliser la citation du rapport + " Diffusé sur l'Observatoire global du Saint-Laurent-OGSL. [https://ogsl.ca]. Consulté le [AAAA-MM-JJ]."

Données et ressources

Info additionnelle

Champ Valeur
Producteur Pêches et Océans Canada
Mainteneur Section Gestion de données, MPO
Dernière modification Avril 27, 2017, 10:08 (EDT)
Créé le Avril 20, 2017, 16:15 (EDT)
Couverture temporelle